Connect with us

Accueil

19 mars: Tebboune insiste sur «le droit de l’Algérie» à la restitution de ses archives et à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires

Published

on

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a adressé ce vendredi un message au peuple, à l’occasion de la commémoration de la Journée de la victoire, célébrée le 19 mars.

A l’occasion, le chef de l’Etat a réitéré l’attachement de l’Algérie à « son droit » à la restitution des archives de la période coloniale, à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires français à Reggane (1960) et à connaitre la vérité sur les disparus.

Le 19 mars 1962, « les lumières de la victoire ont éclairé le ciel de l’Algérie », écrit Abdelmadjid Tebboune, ajoutant que le peuple en «a puisé force et détermination pour affronter les effets de destructions massives et horribles qui témoignent de crimes odieux du colonialisme et qui ne sauraient atteint d’oubli ».

«On ne peut échapper à un traitement responsable, juste et impartial du dossier de la mémoire et de l’histoire dans une atmosphère de franchise et de confiance», soutient dans ce sens le président de la République, réitérant à l’occasion que «cette question restera au cœur de nos préoccupations ».

«Nous continuerons sans relâche à insister sur le droit de notre pays à restituer son archive, à connaitre le sort des disparus durant la guerre de libération, à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires, ainsi que sur d’autres questions liées à ce dossier(…) afin de préserver le serment des martyrs », a affirmé le Président Tebboune.

Qualifiant la signature des Accords d’Evian et du cessez-le-feu de « moment historique » dans la marche de la Nation, le chef de l’Etat estime qu’il «n’aurait pas eu une telle résonance à travers le monde, si ce n’était une consécration lumineuse d’une glorieuse révolution et une conséquence inéluctable de sacrifices successifs -depuis que le colonisateur a mis ses pieds dans notre pays-, à travers des résistances populaires héroïques, ancrées dans la mémoire et l’histoire, pour que des génération s’y inspirent aujourd’hui et demain, fidélité aux martyrs ».

Ce message de Tebboune intervient au lendemain de l’annonce par l’Elysée d’une cérémonie que présidera Emmanuel Macron, samedi, à  l’occasion du 60e anniversaire des Accord d’Evian. Une cérémonie qui sera organisée, selon la même source, «avec un souci d’apaisement» des mémoires et de «main tendue» vers l’Algérie.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR