Suivez-nous

Politique

18 mois de prison ferme requis contre l’activiste Brahim Laalami

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR |

Le tribunal de Bordj Bou Arreridj a requis, ce jeudi 16 juillet, 18 mois de prison et plusieurs amendes à l’encontre de l’activiste Brahim Laalami, indique le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Présenté ce jeudi devant le tribunal, Brahim Laalami est poursuivi dans six affaires au total. Le Procureur de la République a requis un an de prison ferme dans une affaire, 06 mois de prison ferme dans une autre et plusieurs amendes dans les 4 autres affaires. Le verdict sera rendu le 23 juillet, selon le CNLD.

L’activiste Brahim Laalami a été placé sous mandat de dépôt le 03 juin dernier par le tribunal de Bordj Bou Arreridj, rappelle la même source.

Rappelons, par ailleurs, que Brahim Lalaami a déjà été placé sous mandat de dépôt le 21 novembre 2019 après avoir participé à une manifestation contre l’élection présidentielle du 12 décembre devant le siège de la daïra de Djaâfra à Bordj Bou Arréridj.

Il a été relaxé le 16 avril dernier par le tribunal de ladite wilaya alors que le procureur avait requis un an de prison ferme.




Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR