Connect with us

Politique

18 mois de prison ferme requis contre Amira Bouraoui

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le Procureur de la République près le tribunal de Cheraga a requis 18 mois de prison ferme à l’encontre de l’activiste Amira Bouraoui, rapporte ce dimanche le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Selon la même source, l’activiste est poursuivie pour “incitation à attroupement”, “incitation à briser le confinement sanitaire” ,“publication pouvant porter atteinte à l’unité nationale”,
“offense ou dénigrement du dogme ou des préceptes de l’Islam” , “offense au président de la République par une expression outrageante, injurieuse ou diffamatoire”, “informations ou nouvelles, fausses ou calomnieuses, susceptibles de porter atteinte à la sécurité ou à l’ordre public” et “incitation à la violation délibérée et manifeste d’une obligation de prudence ou de sécurité édictée par la loi ou le règlement, expose directement la vie d’autrui ou son intégrité physique à un danger”.

Pour rappel, Amira Bouraoui a été arrêtée mercredi dernier par des agents en civils devant son domicile familial.


Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR