18 mois de prison ferme requis contre Ali Haddad

Le président du forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad, vient d’être reconduit à la tête de l’organisation pour un deuxième mandat. Unique candidat, le patron des patrons a été réélu sans surprise, dès l’ouverture de l’assemblée générale élective, qui se tient, depuis ce matin, à la Safex aux Pins Maritimes à Alger.

Crédit photo : DR | Ali Haddad, président du forum des chefs d'entreprises (FCE)

Grand Angle (300x600)

Le procureur près le tribunal de Bir Mourad Raïs a requis, ce lundi, une peine de 18 mois de prison ferme et une amende de 100 000 DA à l’encontre d’Ali Haddad accusé de faux et usage de faux.

 

L’ancien patron du FCE, Ali Haddad, incarcéré en début d’avril à la prison d’El- Harrach, est arrivé au Tribunal de Bir Mourad Raïs aux alentours de 10h après un premier report de son procès le 20 mai dernier.

Au milieu d’un impressionnant dispositif sécuritaire déployé à l’occasion, l’ancien patron du FCE est arrivé au tribunal de Bir Mourad Raïs à bord d’un fourgon cellulaire au milieu des dizaines de journalistes et chasseurs de photos parmi les les médias et les simples citoyens qui ne voulaient en aucun rater l’arrivé d’Ali Haddad.

Pour rappel, Ali Haddad a été arrêté le 31 mars au poste frontalier d’Oum-Tboul, se dirigeant vers la Tunisie en possession de deux passeports et d’une somme en devises jugées frauduleuses.

A la fin des plaidoiries de la défense d’Ali Haddad, le tribunal a décidé de rendre son verdict le 17 juin prochain.

Adsence Milieu article