Connect with us

Politique

17 octobre 1961 : Tebboune décrète l’observation d’une minute de silence chaque année

Published

on

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décrété ce samedi l’observation, chaque année, d’une minute de silence à la mémoire des algériens tombés en martyrs lors des manifestations du 17 octobre 1961 à Paris, a indiqué un communiqué de la Présidence de la République.

« Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a décidé de décréter l’observation d’une minute de silence, le 17 octobre de chaque année à 11h à travers tout le territoire national, à la mémoire des chouhada des massacres du 17 octobre 1961 à Paris, et ce à compter de ce dimanche », a indiqué le communiqué.

Plutôt aujourd’hui, le Président français Emmanuel Macron a reconnu « des crimes inexcusables pour la République » française.

Le chef de l’État «a reconnu les faits : les crimes commis cette nuit-là sous l’autorité de Maurice Papon sont inexcusables pour la République», indique un communiqué de l’Élysée à l’issue d’une cérémonie officielle pour les 60 ans de la manifestation du 17 octobre 1961 durant laquelle des algériens ont été tués et certains jetés dans la Seine.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR