Connect with us

Politique

15 personnes arrêtées : le gouvernement s’engage à indemniser les victimes des feux de forêt

Published

on

© DR | Réunion pour indemniser les victimes des feux de forêts


Le premier ministre annonce déjà les résultats des enquêtes menées pour déterminer l’origine des feux de forêt. Dans un communiqué rendu public, cet après-midi, le gouvernement parle de l’arrestation de quinze « pyromanes ».


«Les enquêtes engagées ont permis d’aboutir à la neutralisation de quinze (15) personnes pyromanes qui ont fait l’objet d’interpellation, dont six (6) à Ain El Karma , trois (3) à Batna, deux (2) à Tipaza , deux (2) à Média, un (1) à Jijel et un (1) autre à El Taref. Trois (3) d’entre eux ont fait l’objet de mandats de dépôt et trois (3) autres sont sous contrôle judiciaire », indique un communiqué du premier ministère rendu public, aujourd’hui en début de soirée.

Selon la même source, le premier ministre, Abdelaziz Djerad, a insisté « sur l’impératif de l’application de la loi dans toute sa rigueur pour tout acte malveillant ou fausse déclaration visant à vouloir bénéficier indûment des aides de l’Etat ».

Par ailleurs, le gouvernement donne le bilan des feux de forêt enregistrés depuis le début de la saison estivale. Jusqu’à présent, le pays a connu « 1 381 foyers de feux qui ont ravagé une superficie cumulée de 14 496 hectares dont 4 268 hectares de forêts, 5 563 hectares de maquis et 4 665 hectares de broussailles ».

«Les dégâts ont aussi concernés une superficie de 1 085 hectares de récolte de blé et d’orge, 145 821 bottes de foin, 104 676 arbres fruitiers, 5111 palmiers, 360 ruches d’abeilles », indique aussi la même source.

Ce faisant, Abdelaziz Djerad, lit-on dans le même communiqué, a instruit les services concernés à l’effet de procéder, sans délais, au recensement des victimes des feux de forêts, à l’évaluation des dégâts subis et à proposer toutes mesures de nature à faciliter et accélérer les procédures de prise en charge des victimes.

Il insiste, dans ce cadre, sur la nécessité d’évaluer les dégâts et les pertes occasionnées par les feux de forêts par une expertise et à recourir, si nécessaire, aux compétences des sociétés d’assurance.

«Dans ce sillage, le Ministre de l’Agriculture a été chargé de mobiliser l’ensemble des moyens qui permettent aux exploitants ayant perdu leurs bétails, leurs arbres fruitiers ou leurs ruches de reconstituer rapidement leurs patrimoines », indique la même source.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR