Connect with us

Politique

115e mardi: plusieurs arrestations signalées, la marche toujours pas lancée

Published

on

© INTERLIGNES | 111e marche des étudiants à Alger

Les étudiants sont empêchés, pour la deuxième fois consécutive, de tenir leur marche hebdomadaire. Un dispositif hors normes a été déployé sur les différentes artères de la capitale et des arrestations se font signaler.

Alors que la marche est généralement lancée à 11 heures à partir de la place des martyrs, les étudiants peinent encore, au moment où nous mettons en ligne cet article, à lancer leur 115e protestation dans le cadre du mouvement populaire.

Pourtant, les étudiants avaient pris leur précaution pour éviter le scénario de la semaine dernière qui a abouti à l’avortement de la marche pour la première depuis le lancement du mouvement populaire en février 2019.

En effet, les manifestants se sont donnés rendez-vous à la grande poste au lieu de la place des martyrs pour faire diversion. Mais là aussi, les manifestants ont été surpris par un dispositif policier, bien plus impressionnant que d’habitude.

Des arrestations ont commencé à être signalées peu après midi. Parmi eux, les étudiants Abdennour Ait Said, Lyes Kabouche, Farouk Cherih et l’activiste Sofiane Hadadji.

Tandis que les aiguilles pointent en direction de 13h, les policiers poursuivent leur opération d’arrestation parmi les étudiants et citoyens, empêchant toute tentative de marche.



Continue Reading
Advertisement
Comments